It Chapter Two

It Chapter Two ★★★

Pas mal décevant. Après une entrée en matière qui n'en finit plus de finir, Andy Muschietti (qui n'est pas un très bon réalisateur) nous endort en reprenant six fois la même structure de flashback. Six fois. C'était comme un jeu où tu dois rebattre tous les boss avant d'arriver au boss final. Redondant comme c'est pas possible, d'aucun intérêt sur le plan du récit et du développement des personnages, bref une impression déplaisante de se faire servir du rembourrage. Le ton est raté et on désamorce constamment l'horreur, le danger et le drame avec des gags qui font rouler des yeux.

Bon, j'ai quand même aimé certains des effets spéciaux et des transformations de Pennywise mais on fait pas beaucoup de millage sur ça... Pas trop compris non plus pourquoi Muschietti s'est donné la peine de ramener le personnage de Bowers si c'était pour couper 90% de son histoire. Parce que là on ne voit pas trop pourquoi Pennywise aurait besoin d'une espèce de Renfield redneck pour l'aider dans son entreprise.

Dans l'excellent roman de King, la structure en allers et retours dans le temps sert le récit et le développement des personnages. Le choix de diviser le film en deux parties linéaires et d'y insérer des flashbacks forcés nuit à cette suite qui nous semble répéter la première partie et ne rien apporter de neuf. Muschietti aurait dû tourner les deux parties d'un coup et conserver la structure du roman. Je reverrais le premier film, mais je ne pense pas sentir bien souvent le besoin de me taper cette conclusion de trois heures.

Note de passage et je suis presque généreux.

Alexandre liked these reviews