Love on the Run

Love on the Run

On peut dire ce qu'on veut sur la saga Doinel de mon héros Truffaut, et sur la qualité peut être vacillante de son épilogue, mais faut reconnaître qu'«Antoine Doinel» c'est quand même le nom fictif le mieux trouvé du cinéma français.
Plus qu'un nom d'ailleurs, c'est peut être l'un des personnages les plus convaincants et consistants de notre panthéon cinématographique! Avec cinq films pour se développer, plutôt normal, me direz-vous... Certes, mais ça ne change rien au fait que j'ai l'impression qu'il existe en chair et en os notre fougueux et attachiant Antoine.
Pas pour rien que ce rôle colle à la peau du pauvre Jean-Pierre Léaud que je ne peux m'empêcher de confondre avec Antoine Doinel ANTOINE DOINEL ANTOINE DOINEL ANTOINE DOI-NEL !
Une icône nationale.

mon année cinéma liked these reviews