RSS feed for Nicolas

Favorite films

Recent activity

All

Recent reviews

More
  • Fargo

    Fargo

    ★★★★★

    Tout commence dans la lumière…

    Les frères Coen offre à la postérité Fargo, sixième long-métrage du duo à l’humour caustique. Et un bon gros morceau de cinéma.

    Le ton du film est donné dès l’encart de début du film. Effrontément, le film nous promet ici une histoire vraie, des faits s’étant réellement produits. Croyez-nous puisqu’on vous le dit !

    Ça commence bien.

    Jerry Landegaard vend des voitures. Il a besoin d’argent mais nul besoin de penser aux conséquences de ces…

  • Star Trek: The Motion Picture

    Star Trek: The Motion Picture

    ★★★★

    Une explosion de couleurs. Une incrustation de vaisseau vieillissante. Nous voilà transporté à des années-lumière de nos soucis de pauvres terriens, bravant les dangers intersidéraux à bord de l’Enterprise, hurlant des consignes incompréhensibles, appuyant sur des milliers de boutons de toutes les couleurs. Le Cinéma.

    Ainsi donc, Star Trek : The Motion Picture se dépliait sous mes yeux de profane.
    Après l’avoir rabaissé, écrasé sous le bulldozer Star Wars, je revenais tout penaud en récupérer les morceaux et essayais de…

Popular reviews

More
  • Kubo and the Two Strings

    Kubo and the Two Strings

    ★★★★

    Il fut un temps où les hommes n’étaient pas érudits. Ils découvraient encore leur environnement, cherchaient à le comprendre et à vivre en harmonie avec lui. Mais des choses qu’ils ne comprenaient pas ne cessaient de les prendre au dépourvu. Ils étaient à la merci de forces supérieures, malmenés par les éléments. De ce tumulte et de ces interrogations s’extirpèrent les dieux qui se présentèrent aux hommes, illuminant l’inconnu, offrant douceur, grâce et sécurité. Alors les hommes purent se détacher…

  • Chungking Express

    Chungking Express

    ★★★★★

    J’ai ce pauvre document Word qui traîne sur mon ordi depuis des lustres. En plein milieu de mon bureau hein, histoire que je l’oublie pas. A peine quelques kilooctets pour justifier son existence, pas bien lourd. Et les choses tourbillonnent autour de lui. Les pages internet s’ouvrent et se ferment, des films se lancent, même le fond d’écran change. Les saisons passent, et il reste là, inamovible, comme incrusté sur l’écran.

    Je n’y pense plus vraiment… En fait c’est faux,…