Endless Love ½

Oh boy, les choses qui se passent dans ce film que vous ne verrez pas, alors les voici :

1- Une mère découvre sa fille de 15 ans faisant l'amour (devant un feu de foyer sur une peau d'animal, on niaise pas avec Brooke Shields) : elle trouve ça bin beau et reste perchée en haut de l'escalier pour l'observer. Que c'est beau l'amour dit son regard - euh, oui, mais pas quand c'est ta mère qui te le dit?

2- L'amant en question s'appelle David Axelrod...

3- Faque le père de Brooke décide que c'est pas bon pour les études de sa fille cet amour (les maudits pères pis leurs filles), mais David accepte pas ça et continue de rôder la nuit autour de la maison en jetant des regards furtifs autour de lui. C'est beau l'amour.

4- Faque David croise Tom Cruise qui passait par là, torse nu après une partie de soccer (il se pratiquait pour le volleyball de plage sans doute). Tom lui raconte, allez savoir pourquoi, qu'il a essayé d'allumer un paquet de journal mouillé, que ça faisait beaucoup de fumée, tout le monde pensait que son immeuble était en feu faque quand il l'a éteint il est passé pour un héros (sa carrière en 15 secondes dans sa première apparition à l'écran). Puis Tom éclate d'un rire de psychopathe et se roule à terre sur le gazon. On ne le reverra plus du reste du film, sans doute que Zeffirelli a eu peur de lui.

5- Faque David cherche à attirer l'attention de sa Brooke ; inspiré par ce cinglé de Tom, il décide d'allumer un paquet de journal mouillé sur le perron de la belle maison en bois de sa douce. Mais il n'a pas assez mouillé le journal, la maison brûle. Oh oh. La papa de Brooke n'est pas content.

6- David se retrouve en asile, il aime vraiment Brooke et ne peut pas accepter leur séparation (amour éternel, tsé), mais je vous jure que c'est pas le plus fou de ce film. Quoiqu'on voit ses cauchemars avec Brooke qui couche avec son père, c'est un peu, euh, weird?

7- Faque David finit par sortir de l'asile et retrouve la mère de Brooke, maintenant séparée. Maman veut vraiment le séduire, alors elle lui raconte cette fois où elle l'a surpris faire l'amour avec sa fille. Il n'a pas l'air convaincu, faque elle renchérit en lui avouant qu'après elle est allé faire l'amour avec son mari en pensant à David. Il veut toujours pas coucher avec elle, mais c'est pas parce qu'elle est vraiment, euh, creepy?, mais bien parce qu'il n'est pas capable de s'imaginer avec quelqu'un d'autre que sa chère Brooke.

8- Le père de Brooke, toujours furieux envers David après deux ans, le croise dans la rue à New York, alors il se précipite sans regarder, se fait écraser par un taxi et meurt - je vous le jure, ça s'invente pas !

9- David finit par retrouve Brooke, elle dit qu'elle ne l'aime plus, mais il n'accepte pas sa réponse, la secoue bin fort, passe proche de la violer, et là finalement elle se rappelle qu'elle l'aime encore. C'est beau l'amour.

10- Mais là le frère de Brooke (James Spader!) vient accuser David d'avoir tué son père (c'est clair que David était responsable, tsé), ils se battent, la police débarque et David disparaît en prison.

11. Fin, Diana Ross et Lionel Richie chante Endless Love en duo, parce que c'est beau l'amour éternel.

So, j'imagine qu'à la base c'était un roman sur l'idée d'un amour éternel qui pollue la tête des jeunes gens, mais que quelqu'un à quelque part a décidé de prendre ça pour faire un film sur, euh, la société qui ne permet pas à l'amour éternel d'exister? C'est quand même vraiment hilarant, toutes ces scènes "dramatiques" avec des violons qui jouent Endless Love à n'en plus finir et des acteurs hystériques (sauf James Spader, qui est bin bon).

Et évidemment, il faut savourer le fait que c'est Tom qui vient dérailler tout le film par sa suggestion de pyromane amateur. Son rire maléfique résonne jusqu'au générique de fin. Un film savoureusement terrible (noté un 1 de Pano).

SylvainL liked these reviews