Favorite films

  • The Passion of Joan of Arc
  • Film Is.
  • Terminator 2: Judgment Day
  • Alien

Recent activity

All
  • The Pyx

    ★★★★

  • The Card Counter

    ★★★½

  • Zigeunerweisen

    ★★★★

  • The Addiction

    ★★★

Recent reviews

More
  • The Pyx

    The Pyx

    ★★★★

    Un thriller horrifique tourné à Montréal où Donald Pilon complète un duo d’enquêteurs avec Christopher Plummer? Fuck yes! Surtout que le film se passe vraiment à Montréal, pas comme fuckin’ John Wick 2 ou It Must Be Heaven, qui eux font juste profiter de la ville, comme une pute rousse à laquelle on mettrait une perruque blonde. C’est pas aussi crazy que Special Magnum par contre, dans le sens où t’as pas de bataille à coups de poings avec Jean…

  • The Card Counter

    The Card Counter

    ★★★½

    Je ne devrais sans doute pas me placer en grand connaisseur de Paul Schrader ; je reconnais surtout ici les personnages imparfaits et cruellement humains des films de Scorsese, chez qui il existe une violence latente qui menace constamment de les anéantir. Je reconnais aussi le désir de rédemption du personnage d’Ethan Hawke dans First Reformed, que partage le héros du présent film, de même que la compulsion de rédiger chaque soir un journal intime bourré d’aphorismes. Je reconnais surtout…

Popular reviews

More
  • Ca$h Nexu$

    Ca$h Nexu$

    ★★

    (SPOILERS !)

    Delisle n’est pas trop mauvais pour l’image, et c’est une chance puisque son scénario et sa direction d’acteurs sont risibles. Tellement risibles en fait, qu’ils font souvent pencher le film du côté culte de la balance, comme dans cette scène exemplairement nulle de réunion familiale, où toutes ses tares se donnent à voir comme sur un plateau de dégustation : le caractère stupidement psychanalytique du récit, l’infantilisme écervelant des protagonistes, qui en bons Québécois ne cessent d’accuser l’abandon…

  • Cure

    Cure

    ★★★★½

    Cure, c'est pas mal la quintessence du cinéma de Kiyoshi Kurosawa, dans son exploitation technique du sentiment de confusion introduit par son scénario. Chaque plan fixe peut devenir mobile ici, comme chaque plan mobile peut devenir fixe. Tu sais jamais vraiment ce qui risque de se passer, un peu comme tu ignores où est ce que le récit va t'amener. Même à la fin, t'es plus trop sûr de où est-ce que tu es rendu, mais ç'aura été une ride vraiment hypnotique.